Johan Verminnen

Johan Verminnen : compositeur, auteur, chanteur, producteur, musicien bruxellois. Figure de proue de la chanson néerlandophone en Flandre et aux Pays-Bas.

Site Web de Johan Verminnen


  • Johan Verminnen est né le 22 mai 1951 à Wemmel. Deux sœurs : Estel et Lutgard. Deux frères : Bert et Paul.
  • Will Tura le met en contact avec le patron du label Jean Kluger. Willy Albimoor joue en tant que professeur et arrangeur. Le premier album intitulé 'Johan Verminnen' sort en 1971, enregistré en 1970 au Studio Madeleine de Bruxelles. 'Ieder met zijn vlag' sera le tout premier single de Johan.
  • Premiers musiciens : Raymond Van het Groenewoud, Danny Rut et Jean-Marie Blanckaert (frère de Will Tura).
  • Frans Leven et Jean-Luc Van Lommel rejoignent le groupe. La pop des polders était née. Deuxième LP à la Madeleine dirigé par Raymond (1972). Cela inclut "Marionet", qui sortira plus tard également en single.
  • La même année 1972, Raymond quitte le groupe et Koen De Bruyne le rejoint. Le public découvre un grand talent. Un deuxième single est enregistré cette année-là, « Ze zingt Na Na Na ». Il y aura également un nouvel album, comprenant 'Met zeven aan tafel', 'Kapitein Eenoog' et 'Een of andere dag' (Toots Thielemans en solo).
  • En novembre 73, Dan Lacksman, Koen De Bruyne et Johan ont fourni un « numéro de retraite ». "Laat me nu toch niet alleen" devient un blockbuster.
  • Été 75 : Johan, Koen, Firmin Timmermans et Yvan De Souter remportent haut la main le Festival de la chanson française à Spa (prix de la presse et prix d'interprétation). Jean Blaute fait également une impression indélébile en tant que nouveau venu (inenseignable !). Un album en langue française sort : 'Elle chante na na na'. Europalia est un autre point de repère inconnu. Les chansons françaises de Leveillée, Ferré, Nougaro et Brel doivent survivre. Demandez simplement à Liesbeth List.
  • En 1976, 'Stilte als refrein' sort avec le classique 'Brussels'. Nekka au palais des sports d'Anvers est ravagé en l'illustre compagnie de Toots Thielemans.
  • Le 3 mars 1977, la célèbre annonce de Jari Demeulemeester "Rockend chanson op 33 toeren!" est jouée en direct à l'Atelier, rue Navez à Schaerbeek. Le premier album compilation sort sur le marché, ainsi qu'un deuxième LP francophone 'Je ne suis pas un flamand rose'. Un voyage de vacances avec Jean Blaute fait chanter Johan au « Grand Ole Opry » à Nashville. Chanson dans le temple de campagne. Le musicien Herman Van Laar sait tout cela.
  • En 79, une émission spéciale sur Johan, un prix Sabam et Adamo en reçoit également un. Jours de tristesse : Koen De Bruyne décède.
  • Tars Lootens et Jean-Marie Aerts rejoignent le groupe. « Als mijn gitaar me helpt » avec « Bar Tropical » et « Tussen spelers en drinkers » est la première production personnelle de Johan.
  • Après une chaude journée à Mallemunt, 'Rue des Bouchers' sera enregistré pour l'éternité sans le sponsoring de 'Chez Léon'. Roland Van Campenhout et Big Bill prennent un verre.
  • En 1981, Johan obtient un hit avec "'k Voel me good'. Fernando Lameirinhas assure la mélodie. Du fauché au portefeuille plein ! Oh sécurité sociale, oh absence de statut… Heureusement, Eric Melaerts rejoint le groupe. Jean-Marie remporte l'or avec TC-Matic.
  • En 1983, « Tweemaalwoordwaarde » a fait un flop avec les chansons sous-estimées « Meneer Middelmaat » et « Vakantie in mijn street ». Trois émissions de télévision à l'American Theatre aux heures de grande écoute. De nombreux collègues ont leur chance.
    En 1984, il fut contraint de licencier ses musiciens. Tars et Johan se réchauffent dans un café glacé en chantant « Ti-Ro-ro ». Le destin frappe à nouveau : Bert Verminnen meurt. Le succès du spectacle théâtral « Zanger zonder meer » adoucit la tristesse. Tournée et album réussis 'Melancholy'. Les goudrons à son meilleur !
  • En 1986, la collaboration avec Jean Kluger prend fin après le single « Ik wil de wereld zien » et Chris « Djoum » Ramon enregistre le (premier) CD à succès « Traag is mooi » pour BMG-Ariola dans les studios ICP. Le spectacle théâtral « Zeilers ver van huis » en est la suite logique. 'Le coeur content' est la version française et une tournée au Québec (Festival d'Eté) suivra. Il y a aussi des jours pleins de joie : Johan rencontre Catherine et se marie le 6 décembre. Johan continue de bâtir une carrière réussie, dont vous pouvez tout lire en détail sur son site Internet.
fr_BEFrançais de Belgique