Will Tura

Will Tura : compositeur, chanteur, musicien

60 ans de carrière 900 chansons 100 hits #1, en bref: l'empereur de la chanson flammande.

Site web de Will Tura


Will Tura est né sous le nom d'Arthur Blanckaert le 2 août 1940 à Furnes. Il est le quatrième d'une famille de cinq enfants : Hubert, Staf, Jacqueline et Jean-Marie. Il n'avait que neuf ans lorsque Walter Richard l'engagea pour une représentation au « Cinéma Eldorado ».
En 1957 il signe un contrat d'enregistrement avec le plus grand éditeur belge du moment, Jacques Kluger, et le 2 août 1958 il se produit pour la première fois en solo, sous le nom de WILL TURA. Début des années 60 Jean Kluger, fils de Jacques (gravement malade), prend la relève en tant que producteur. Will et Jean travailleront ensemble pendant plus de cinquante ans et réaliseront près de 700 enregistrements.
1962: Will signe son premier hit avec Eenzaam zonder jou. À partir de ce moment-là, chaque sortie de Tura, soit deux à trois par an, sera numéro un. Tura compose lui-même plusieurs de ses chansons, et Nelly Byl écrira presque toutes ses paroles, dont plus d'une centaine de tubes.
22 Mars 1973: Will épouse Jenny.
Le 31 Mars 1974 Tura, le premier artiste belge et flamand, remplit le temple rock du Forest Nationaal. Le 16 octobre de la même année, leur fils David est né.
En 1974, 21 Novembre, sa fille Sandy naît.
Fin '88 Will a un accident de voiture qui lui laissera une rotule brisée mais aussi le méga tube « Mooi, ’t leven is mooi ». Les médecins prédisent qu'il ne pourra plus jamais faire de jogging : aujourd'hui, Will court encore plusieurs kilomètres chaque jour.
Fin 1989 Tura est reçu en audience privée par le roi Baudouin, mais il perd également son jeune frère Jean-Marie.
En 1990 Will est largement célébré pour son cinquantième anniversaire par tous les médias et par la crème des artistes de variété et pop flamands avec les disques hommage 16 pour Tura et Turalura,
Les rockeurs chantent Tura.
1993: lors de la cérémonie funéraire de SM le Roi Baudouin le 7 août, Will émeut tous les Belges avec son interprétation de Ik mis je zo et Hoop doet leven.
Eté 1994: Hemelsblauw sera numéro 1 pendant 13 semaines.
Début '95: nomination comme ambassadeur culturel de la Flandre, mais cette année sera toujours marquée par la perte de sa mère.
3 Juin 1998: décès de son frère Staf, qui l'a guidé et assisté dès le début de sa carrière comme directeur de ses prestations et comme technicien du son.
1999: première tournée Gospel et Noël en décembre dans les églises flamandes.
Le 9 Janvier 2001 Will reçoit une récompense très prestigieuse des mains du Premier ministre Patrick Dewael : Officier dans l'Ordre de la Couronne, mais cela ne s'arrête pas là car depuis juillet 2001 Arthur Blanckaert appartient à la noblesse : il peut désormais se qualifier de Chevalier . Il se produit à nouveau au Forest National, en 2007 pour le cinquième épisode de Tura in Symfonie. Pour fêter ses 70 ans, ses collègues ont enregistré l'album Turalura 2, et le collector Tura 70 vaut de l'or. En 2012, l'album studio 'Ik ben een zanger' est sorti, en 2014 il était numéro 1 de l'Ultratop avec l'album Back to Back Will Tura-Christoff.
En 2015 Will fête ses 75 ans à Furnes avec un grand concert d'anniversaire diffusé par la VRT. Avec Steve Willaert, il écrit la musique de la comédie musicale 40-45, sort un album studio définitif provisoire et est visible dans les cinémas flamands dans le documentaire de Dominique Deruddere, produit par Jean Kluger : Will Tura Hoop doet leven. La boîte de collection Tura 80, dès sa sortie, a fait ses débuts au numéro 1 de la liste des albums Ultratop. Wikipédia écrit à ce sujet : Après Leonard Cohen, Tura est l'artiste le plus âgé à figurer en tête de cette liste.
Le dernier concert de Will aura lieu au Kursaal d'Ostende en novembre 2021 où il donnera, comme toujours, le meilleur de lui-même.
En 2022 Gert Verhulst décide d'honorer Will Tura avec la comédie musicale du Studio 100 « Vergeet Barbara » avec les succès les plus connus de Will. Ce sera un grand succès et Will est reconnaissant pour cette reconnaissance.
Aujourd’hui encore, Will est occupé à faire ce qu’il aime le plus : jouer de la musique.

fr_BEFrançais de Belgique